17.03.19

Romain Paillard

#70 Romain Paillard  –  Le Wagon - troquer sa robe d’avocat contre 32 campus à travers le monde

Romain Paillard - Cofondateur Le Wagon

Romain Paillard – Cofondateur Le Wagon

Décidément, en ce moment, dans le podcast Génération Do It Yourself, c’est le festival des invités qui opèrent des virages à 180° ! Cette fois, il s’agit d’un avocat qui troque sa robe noire contre des lignes de code.

Vous avez été nombreux à réclamer Romain Paillard, co-fondateur du Wagon. Je vous ai écouté, je l’ai reçu, je l’ai interviewé et on a beaucoup rigolé.

Romain raconte aux micros de GDIY sa vie antérieure d’avocat d’affaires, ses galères, ses gardes à vue qui se passent le plus souvent assez mal et comment il réussit à laisser tout ça derrière lui.

“Quand tu es avocat et que tu vas plaider, tu ne peux pas t’offrir le luxe d’être nombriliste.”

Tout part d’une frustration, celle d’être entouré d’ingénieurs qui parlent de dév et de ne rien comprendre à ce qu’ils disent.

“J’étais entouré d’ingés et c’était frustrant pour moi d’être le seul dans la pièce à ne pas comprendre de quoi ils parlaient.”

C’est de là que née l’idée du Wagon, avec une promesse, celle d’apprendre à n’importe qui (ou presque) à coder en 9 semaines.

Avec Boris, le frère ingénieur de Romain et Sébastien, ex employé de Google devenu leur CTO, ils lancent en janvier 2014 la première classe du Wagon à Numa avec 15 élèves. En mode total artisanal.

Aujourd’hui Le Wagon existe depuis 5 ans et compte :

  • 32 campus à travers le monde
  • un réseau de 4400 “alumni” (anciens)
  • Une communauté forte et soudée en constante communication sur Slack
  • Des success stories d’anciens, embauchés dans de grosses boîtes directement après leur formation.

Romain me raconte aussi sa première tentative, un peu ratée, d’entreprenariat avec “Muppies”, un réseau social de musiciens qui a réussi à avoir 100 000 users, mais avec un taux de rétention de 0, et un modèle économique voué à l’échec. Un vrai bide, qui lui a appris plein de choses.

“Toutes les galères par lesquelles tu passes sont aussi importantes pour réussir.”


Dans cet épisode du podcast, au-delà d’avoir encore la preuve qu’on peut parfaitement réussir dans un milieu totalement différent de sa formation, on apprend aussi (comme souvent sur Génération Do It Yourself), de nouveaux termes techniques, dont par exemple le sens de l’expression se faire “omettre” (!).

Romain vous recommande :

Suivez Romain sur ses réseaux sociaux :

Facebook / Instagram / Linkedin

Vous pouvez aussi lui écrire, c’est un adepte du 0 Inbox :

➡ romain@lewagon.org

Je tiens à remercier www.october.eu/doit et www.livi.fr pour leur soutien au moment de la première diffusion de cet épisode de GDIY


Les articles

Résumés des épisodes, articles sur l’entrepreneuriat et le monde du podcast en France.

Voir tous les articles
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
Génération Do It Yourself est soutenu par CosaVostra

Cabinet de conseil et agence digitale qui aide ses clients à innover, à penser différemment et à générer de la croissance grâce au digital. Nous serions ravis d’imaginer votre prochain projet innovant.
On en parle ?