03.11.19

Pierre Chappaz

#103 Pierre Chappaz – Kelkoo & Teads – Tenir tête aux GAFA, les plus grandes entreprises de la tech

Pierre Chappaz - CEO Teads

Pierre Chappaz – CEO de Teads 

Pierre Chappaz, c’est le king de l’AD tech. Un des pionniers du web. Une légende pour les entrepreneurs de la tech comme moi. Et l’invité du 103 épisode de Génération Do It Yourself (pour mon plus grand plaisir !). 

Il faut dire que ça fait presque un an que je lui tourne autour. J’avais failli le recevoir une première fois, mais c’était tombé à l’eau. Puis j’ai reçu Loïc Soubeyrand, l’un de ses associés sur Teads, et j’ai recommencé à le traquer. Et j’ai vraiment bien fait ! 

Le résultat ? Encore un épisode qui me donne des envies d’entreprendre. Plus fort, plus loin. Et de chercher des confrères entrepreneurs à l’étranger avec qui fusionner pour aller encore plus vite. Je vous propose un grand nombre d’enseignements concrets et intelligents dans cet épisode, j’espère qu’ils vous serviront autant qu’à moi.

“Je fais partie de la génération qui a vu naître internet. À ce moment-là, je bossais chez IBM, je voyais toutes ces stratups et j’ai voulu y participer. Internet a été la chance de ma génération.”

Pierre Chappaz, entrepreneur dans le sang

L’entreprenariat et la tech, Pierre Chappaz a ça dans le sang. Il me raconte comment il a fondé Kelkoo, en 1999, (il nous parle ici d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître) premier comparateur de prix sur internet … quand le e-commerce n’était encore qu’à ses balbutiements. Comment, pour contrer Google qui commençait à monter en puissance, il a appelé toutes les startups d’Europe pour leur proposer de s’associer. Et enfin, la fin de Kelkoo, racheté par Yahoo qui lui propose le poste de directeur d’Europe… qu’il quitte même pas un an plus tard. 

“Ils voulaient que je réduise de 10% les coûts, donc que je licencie. Je me suis barré, je n’étais pas là pour ça.”

À 45 ans, avec un compte bancaire bien garni, il aurait pu se contenter d’escalader tous les sommets d’Europe (et d’Afrique), mais l’instinct de l’entrepreneur prend le dessus. Il replonge. Ce sera Teads, plateforme révolutionnaire pour la pub vidéo, qui gère chaque seconde près de 3 millions d’enchères ! 

Il nous raconte tout. Sa vision de l’entreprise, sa relation avec Patrick Drahi, sa façon de faire du business et de coacher, on parle de foot et d’escalade, et des relations sociales de l’entrepreneur.

Pierre Chappaz recommande : 

  • # En quête d’une terre à soi de Gao Ertai, récit autobiographique de ce peintre, philosophe et essayiste qui retrace son parcours entre détentions, semi-liberté et exil dans la Chine de Mao. 
  • # Les Feux de Shôhei Ôoka, chef-d’oeuvre de la littérature japonaise qui décrit le parcours d’un soldat dans une guerre qui le dépasse. 
  • # Je voulais juste vivre de Yeonmi Park, autre récit autobiographique par l’une des activiste et des dissidentes nord-coréenne les plus reconnue. 
  • # Ils ont réussi leur start-up : la success-story de Kelkoo par Julien Codorniou et Cyrille de Lasteyrie (que l’on embrasse), pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette incroyable aventure qu’a été Kelkoo. 
  • # Free solo documentaire PA-SSI-O-NANT sur le grimpeur professionnel Alex Honnold. 
  • # The Dawn Wall, film documentaire filmé grâce à des drones qui permet de suivre l’exploit réalisé le 14 janvier 2015 par Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson qui sont venus à bout du Dawn Wall, une paroi située dans la vallée du Yosemite.  

On a parlé des épisodes : 


Les articles

Résumés des épisodes, articles sur l’entrepreneuriat et le monde du podcast en France.

Voir tous les articles
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
Génération Do It Yourself est soutenu par CosaVostra

Cabinet de conseil et agence digitale qui aide ses clients à innover, à penser différemment et à générer de la croissance grâce au digital. Nous serions ravis d’imaginer votre prochain projet innovant.
On en parle ?