#149

20.09.20

Hugues Le Bret #149 Hugues Le Bret – Nickel – Gérer des crises, prendre des risques et ouvrir une banque au bureau de tabac

Hugues Le Bret, Compte Nickel

Hugues Le Bret – Cofondateur de Nickel

“Je m’appelle Hugues, je crée des entreprises et j’écris des livres. Après que mon ancien employeur a refusé la publication de mon ouvrage sur les liaisons dangereuses entre la banque et les activités de marché. Je n’ai pas accepté la censure. J’ai démissionné. Aujourd’hui, je suis un homme libre. Me voici de l’autre côté du clivage.”

No Bank 

Tout est dit. 

Quand Germain Tonning m’a conseillé d’inviter Hugues Le Bret sur GDIY, j’ai fait mes recherches, acheté et lu (c’est quand même mieux) ses livres. Après ces quelques phrases, je savais qu’il fallait que je le reçoive.

Et après 2 minutes d’enregistrement, je savais que cet épisode allait être une tuerie. J’avais raison. 

“Ma carrière, dans son ensemble, elle ne s’explique pas. Ce ne sont que des rencontres.”

C’est que Hugues a eu 1000 vies. Étudiant en agroalimentaire, analyste des marchés financiers, journaliste, dircom de la Société Générale, membre du COMEX, PDG de Boursorama, auteur et fondateur du compte Nickel, qui révolutionne la banque en la supprimant. Ni plus, ni moins.  

“Il faut être naïf au début. Si tu sais tout ce qui t’attend tu n’y vas pas.”

Dans cet épisode il nous raconte tout de cette aventure folle. De comment il s’est retrouvé journaliste par hasard et comment il a réussi à gravir les échelons pour devenir directeur de la communication de la Société Générale, lui qui a étudié … l’agronomie ! 

Il nous partage les apprentissages qu’il a tiré de l’incroyable affaire Kerviel et du cirque médiatique que cela a été. Il nous donne ses conseils (testés et approuvés) pour gérer une crise avec brio et en ressortir grandi. Et, il nous explique pourquoi il est primordial de rester fidèle à ses convictions (par exemple, sortir un livre sur Kerviel) même si cela peut signifier tout perdre (y compris ton poste de CEO). 

“Il n’y a rien de pire que la peur. Ça te gèle et ça ne sert à rien.”

Hugues nous explique tout de la révolution Nickel (car oui, ouvrir en 5 minutes son compte depuis ton buraliste et ça même si tu es interdit bancaire, c’est une révolution). Comment, avec ses associés ils ont eu l’idée et comment ils se sont organisés entre eux. Comment ils ont trouvé le nom et réussi à avoir les autorisations. Pourquoi ils ont décidé de s’allier aux buralistes (un coup magistral) et comment, en seulement 8 ans, et avec zéro pub et que du bouche-à-oreille, ils ont réussi à générer plus de 100 millions d’euros, avec une croissance à deux chiffres. 

“On a créé Nickel pour lutter contre l’exclusion bancaire. On n’a pas créé une FinTech, on n’a pas créé une boîte de technologie. On a créé une solution qui changeait le paradigme du rapport à la banque et à son argent.”

Un épisode passionnant où l’on parle défis technologiques, art et livres, banque et argent, management et investissements et où l’on apprend à chaque seconde. Bonne écoute ! 

Avec Hugues on a parlé : 

Il vous conseille : 

Moi, je vous conseille d’écouter ces anciens épisodes de GDIY : 


Les articles

Résumés des épisodes, articles sur l’entrepreneuriat et le monde du podcast en France.

Voir tous les articles
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
  • DATA LAB
  • FINANCEMENT
  • CONSEIL
  • DESIGN & DEV
  • CROISSANCE
  • CONTENU
Génération Do It Yourself est soutenu par CosaVostra

Cabinet de conseil et agence digitale qui aide ses clients à innover, à penser différemment et à générer de la croissance grâce au digital. Nous serions ravis d’imaginer votre prochain projet innovant.
On en parle ?